Opérer avec le robot chirurgical Da Vinci® à Paris

Le robot Da Vinci® constitue une avancée majeure en chirurgie mini-invasive. Dans le domaine de l’ORL, l’utilisation de la chirurgie robotique pour une thyroïdectomie permet, grâce à la vision 3D et aux instruments à articulations endocorporelles, la réalisation des gestes plus complexes. L’assistance du robot chirurgien autonome et intuitif Da Vinci® assure une aisance technique, une réduction de la fatigue opératoire incomparable. C’est également une réelle avancée pour le chirurgien en termes de minutie et de qualité d’exécution, supérieures à celles que la chirurgie classique procure.

Comment fonctionne la chirurgie robotique avec Da Vinci® ?

À la différence de la chirurgie thyroïdienne traditionnelle, l’incision de 5 à 6 cm se pratique dans le creux axillaire, sur le plan superficiel jusqu’au niveau des muscles du cou.
Un écarteur est ensuite placé sous la peau de manière à mettre en place les bras du robot chirurgical.

Le chirurgien dirige ensuite le système Da Vinci®, qui convertit le mouvement de ses mains en mouvements beaucoup plus fins et plus précis. Les petits instruments qui ont été placés à l’intérieur du corps du patient, sont manipulés dans les 3 plans de l’espace, et ce, afin de réaliser l’exérèse (le fait de retirer un élément nuisible de l’organisme) de la glande thyroïde, tandis que la coagulation des vaisseaux est assurée par la technique d’ultracision. La chirurgie est réalisée sous contrôle permanent de la vue grâce à l’optique 30 degrés qui permet cette vision 3D haute définition et une vue en gros plan.

Par qui la chirurgie robotique thyroïdienne est-elle pratiquée en France ?

Étant le précurseur de la chirurgie robotique thyroïdienne en France et en Europe, j’ai à ce jour opéré plus de 1 000 patients d’une thyroïdectomie robotisée. Les résultats et témoignages de patients sont excellents en termes d’efficacité, de minutie et d’esthétique.
Diplômé en chirurgie robotique intuitive, j’ai par la suite cherché et cherche toujours à faire connaître cette technique et à former les futures générations de chirurgiens.

Aujourd’hui, la chirurgie robotique thyroïdienne se développe de plus en plus dans les blocs opératoires de différents hôpitaux et cliniques de France. Une révolution médicale est en marche.

L’apprentissage des techniques chirurgicales robotisées

Comme toute innovation dans le domaine médical, les nouvelles techniques et technologies doivent être maîtrisées avant toute opération sur un patient.
À l’heure actuelle, elle se fait par le biais de masterclass, de visites de centres experts, de tutelle, de cours en université. Chaque chirurgien expérimenté ou en devenir peut ainsi développer une nouvelle compétence en chirurgie robotique.

Le robot chirurgical Da Vinci® peut par ailleurs être équipé d’une double console « Si » afin de permettre à un chirurgien expérimenté de seconder un chirurgien débutant. Elle permet aussi de le guider à l’aide d’un pointeur, ou bien de reprendre facilement la main en cas de difficulté.